Tokyo skyline

Minerai de fer

Le minerai de fer est la principale matière première utilisée dans la fabrication de l’acier, un alliage robuste, durable et économique – parfait pour construire des machines à laver, des voitures, des ponts, des gratte-ciels et bien plus encore.

Selon la World Steel Association, l’acier est l’alliage le plus couramment utilisé dans le monde. La consommation mondiale de ce produit devrait augmenter de 1 % à 2 % par année d’ici dix ans.

La première application connue de l’acier remonte au 11e siècle avant notre ère, à Chypre. Des archéologues l’ont établi après avoir découvert des matières suggérant qu’on fabriquait déjà des couteaux en acier à cette époque. Quatre siècles plus tard, l’historien grec Hérodote a fait mention dans ses écrits de bols incrustés en acier et, au 3e siècle avant notre ère, des artisans du sud de l’Inde auraient utilisé des récipients en argile pour la fusion du fer forgé et du charbon afin de produire de l’acier. 

Le procédé Bessemer de fabrication de l’acier a été conçu par l’inventeur britannique Henry Bessemer dans les années 1850. Au milieu du 20e siècle, on a perfectionné la méthode Bessemer en mettant au point l’affinage d’acier à l’oxygène pur, dont on se sert encore aujourd’hui dans les hauts-fourneaux.

De nos jours, les nouvelles technologies peuvent grandement améliorer la façon dont nous nous engageons sur nos marchés. Par exemple, nos clients des ports chinois pourront bientôt commander du minerai de fer à l’aide d’une application mobile. 

Steel bridge

Rio Tinto Minerai de fer

Nous produisons aujourd’hui cinq produits de minerai de fer en Australie-Occidentale – dont le Pilbara Blend, la marque la plus réputée au monde –, qui sont utilisés dans des aciéries pour l’alimentation des usines d’aggloméré ou celle de hauts-fourneaux.

Pilbara Blend – minerai fin et minerai en morceaux

Nos produits de minerai de fer Pilbara Blend bénéficient d’une solide réputation à l’échelle mondiale en raison de leur qualité et de leur uniformité. La marque Pilbara Blend constitue environ 70 % de notre portefeuille de produits de minerai de fer. Nous sommes actuellement le premier fournisseur sur le marché de fonte liquide, qu’on appelle « dollar US du minerai de fer ». Nos minerais à teneur plus élevée contribuent en outre à la réduction des émissions de GES et d’autres émissions atmosphériques. Ces avantages, combinés à la qualité uniforme de notre minerai de fer, font de celui-ci le produit de choix du secteur chinois de l’acier.

Yandicoogina – minerai fin

Les produits de la mine Yandicoogina ont une teneur en fer de 58 % et une basse teneur en impuretés. La mine produit également un aggloméré à teneur élevée en fer. Ces produits sont utilisés par des clients en Asie orientale et dans le sud de la Chine comme composante de base pour leurs mélanges d’aggloméré. 

Robe Valley – minerai fin et minerai en morceaux 

Les produits de Robe Valley ont une teneur en fer inférieure et une faible teneur en phosphore, ce que recherchent les producteurs d’acier spécialisés dans les applications de niche.

Nos installations dans le Pilbara comprennent un réseau intégré de classe mondiale regroupant 16 mines de minerai de fer, quatre terminaux portuaires indépendants, un réseau ferroviaire de 1 700 kilomètres et des infrastructures connexes. L’information provenant des données nous aide à explorer et à extraire le minerai de fer efficacement. 

Notre Centre des opérations de Perth utilise des technologies de nouvelle génération, dont l’intelligence artificielle, l’automatisation et la robotique, pour exploiter nos installations en temps réel et réagir rapidement aux changements. Nous possédons notamment l’un des plus longs robots au monde, AutoHaulMC, le tout premier réseau ferroviaire entièrement autonome destiné au trafic lourd de longue distance. 

 

16

mines intégrées en Australie-Occidentale

5

produits

4

terminaux portuaires

3

exploitations de sel marin

1 700 km

de voie ferrée

Chiffres de 2020

Pilbara AutoHaul train

L’un des plus longs robots au monde

AutoHaulMC, notre premier système de trains sans conducteur destiné au trafic lourd de longue distance, nous permet d’assurer la livraison de minerai de fer de notre site minier du Pilbara, à l’intérieur des terres, en Australie-Occidentale, à nos installations portuaires de Cape Lambert.
 

Plus 

Depuis le premier chargement en juillet, le nombre de déplacements entièrement autonomes a augmenté, en toute sécurité, entre nos divers établissements d’Australie-Occidentale. Les trains AutoHaulMC ont parcouru plus de 1,6 million de kilomètres en 2018.

AutoHaulMC améliore la sécurité en réduisant les risques aux passages à niveau grâce à sa fonction de réponse automatisée aux limites de vitesse et aux alarmes. Il élimine également la nécessité d’assurer le transport des chefs de train à mi-parcours, nous permettant de réduire de 1,5 million de kilomètres par année les déplacements terrestres. Il permet également de réduire les temps de trajet en utilisant de l’information sur le train et sur la topographie du réseau ferroviaire pour effectuer des calculs et produire une stratégie de conduite sûre et uniforme.

 

En 2018, le conseil d’administration de Rio Tinto a approuvé une enveloppe de 2,6 milliards de dollars pour le projet Koodaideri, qui sera notre mine la plus perfectionnée à ce jour sur le plan technologique, en plus d’être un actif de grande qualité, à longue durée de vie, à faibles coûts et susceptible d’être agrandi. Pour la première fois, nous tirerons parti de technologies déjà utilisées à l’échelle de l’entreprise, comme les camions, les trains et les foreuses autonomes, et mettrons en œuvre des systèmes reliant toutes les composantes de la chaîne de valeur minière.

En 2019, nous avons effectué la première transaction commerciale « sans papier » pleinement intégrée portant sur du minerai de fer. Le processus prévoyant le recours à des contrats intelligents, à des documents électroniques et à du financement commercial par chaîne de blocs nous a permis de conclure la transaction de manière plus rapide et plus rationalisée. Le délai total a ainsi été réduit de six jours à seulement 24 heures. Pour concrétiser cette réussite, nous avons tiré parti de notre première opération de financement commerciale entièrement numérisée réalisée en 2018.

Tous ces éléments sont intégrés pour nous permettre d’offrir à nos clients un minerai de fer de qualité supérieure, de manière fiable et en toute sécurité.

Koodaideri site

Lancement de notre première mine intelligente

Notre projet de minerai de fer Koodaideri, au coût de 2,6 milliards de dollars, sera notre mine la plus perfectionnée à ce jour sur le plan technologique. Plus de 70 innovations sont envisagées pour donner vie à cette mine, qui comptera également sur des technologies déjà utilisées à l’échelle de Rio Tinto, comme les camions, les trains et les foreuses autonomes.

Plus

Nous utiliserons des systèmes de simulation et d’exploitation minière entièrement intégrés, incluant la technologie de jumelage numérique. Créés par la NASA, les jumeaux numériques sont une représentation virtuelle d’un environnement physique – comme une station spatiale – permettant de simuler rapidement différentes situations. Ces jumeaux combinent des données réelles issues des usines ainsi que des informations de nature historique sur des aspects comme la conception et la production. Cela permet à nos employés sur le terrain et à notre centre d’exploitation à distance d’accéder à la même information et de prendre des décisions fondées sur des données obtenues en quelques secondes plutôt qu’en plusieurs heures ou jours. Ainsi, nous pouvons aussi tester en toute sécurité différents moyens d’accroître la production, et ce, sans causer de dommage ni perturber les activités. 

Le projet Koodaideri établira une référence dans l’industrie en matière d’automatisation et d’utilisation des données pour améliorer la sécurité et accroître la productivité.

Compagnie minière IOC

La Compagnie minière IOC est un important producteur et exportateur nord-américain de boulettes de minerai de fer de qualité supérieure et de concentré à haute teneur. Ses installations comprennent une mine avec cinq puits opérationnels, un concentrateur et une usine de bouletage situés près de Labrador City, dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada, dans une région nommée « fosse du Labrador », bassin reconnu pour l’importance de ses gisements de minerai de fer à haute teneur. Nous exploitons également, en propriété exclusive, un chemin de fer qui relie ces établissements du Labrador à notre terminal portuaire de Sept-Îles, au Québec. 

Le marché cible d’IOC est constitué des créneaux à valeur élevée du commerce maritime du minerai de fer. Nos produits à forte teneur et à faibles taux d’impuretés permettent aux aciéries d’offrir de l’acier de meilleure qualité et en plus grande quantité, tout en respectant des règlements environnementaux de plus en plus stricts.

Un avenir plus durable

En 2019, nous nous sommes associés à China Baowu Steel Group, premier producteur chinois d’acier, et à l’Université Tsinghua, un des établissements d’enseignement les plus prestigieux et influents de Chine, pour établir un plan d’action conjoint avec le soutien de la China Iron Steel Association. Ce plan explorera les façons d’améliorer la performance environnementale tout au long de la chaîne de valeur de l’acier. Nous combinerons nos forces en matière de recherche et développement, de technologie, de processus, d’équipement, de logistique, de coordination et de services de consultation pour mettre au point des solutions visant à réduire l’empreinte carbone de l’industrie de l’acier.

En 2021, nous avons annoncé un partenariat avec Paul Wurth et SHS-Stahl-Holding-Saar (SHS) visant à examiner la viabilité de la transformation de boulettes de minerai de fer en briquettes de fer agglomérées à chaud, un composant de l’acier faible en carbone, au moyen d’hydrogène vert issu de la génération d’hydroélectricité au Canada. L’étude de faisabilité devrait être achevée à la fin de 2021, et une décision d’investissement dans une éventuelle usine de réduction directe par l’hydrogène à l’échelle industrielle devrait suivre.

Accent sur le parcours de la mine au marché

Nos opérations intégrées, qui englobent des installations portuaires, nous permettent de fournir à nos clients des produits de qualité appropriée au moment où ils en ont besoin. Nous mélangeons nos produits à nos ports, ce qui nous permet d’en assurer la fiabilité et l’uniformité. De plus, nos installations de livraison spécialisées nous aident à contrôler plus efficacement l’expédition des produits aux clients.

Nos plans de mine sont conçus pour optimiser la valeur de nos corps minéralisés et nous tirons parti des signaux du marché pour moduler notre gamme de produits. Nous utilisons l’analyse de données en temps réel et l’intelligence artificielle pour répondre rapidement à la demande et anticiper les conditions du marché.

Contact Iron Ore

Steel used in bridge construction
Steel used in bridge construction

Rio Tinto Iron Ore

Sales & Marketing

E: RTIO Sales