Low-carbon windfarm

Cuivre

Le cuivre est utilisé depuis l’Antiquité en raison de ses nombreuses qualités : à la fois robuste et malléable, résistant à la corrosion, recyclable et excellent conducteur de chaleur et d’électricité. Il a également des propriétés antimicrobiennes permettant de prévenir les infections.

Aujourd’hui, le cuivre est utilisé pour fabriquer non seulement des casseroles et des poêles, mais également les canalisations de nos maisons et les radiateurs de nos voitures. Il joue également un rôle essentiel dans les secteurs des produits électroniques, comme les ordinateurs et les téléphones intelligents, des électroménagers et de la construction. 

On prévoit que le cuivre tiendra aussi une place prépondérante dans la transition vers une économie faible en carbone. Par exemple, la construction d’une seule éolienne d’un mégawatt nécessite trois tonnes de cuivre et les véhicules électriques ont une teneur en cuivre de trois à quatre fois plus élevée que les véhicules traditionnels. Par conséquent, la demande mondiale de cuivre est appelée à augmenter de 1,5 % à 2,5 % par année, stimulée par l’électrification et les exigences croissantes en matière d’énergie renouvelable.  

3

sites ont obtenu le sceau Copper Mark (production responsable)

3

Projets de croissance dans le domaine du cuivre

6,2 millions de livres

de rebuts de cuivre recyclés chaque mois à Kennecott en 2020

16

Pays où sont menés des programmes d’exploration du cuivre

Chiffres de 2020

Rio Tinto Cuivre

Notre première mine de cuivre située sur les rives du fleuve Rio Tinto, dans la région de l’Andalousie, en Espagne, a été achetée en 1873 par un groupe d’investisseurs européens, et notamment britanniques, dirigé par l’entrepreneur écossais Hugh Matheson.

Aujourd’hui, nos sites d’exploitation du cuivre dans le monde entier sont arrivés à divers stades du cycle de vie des actifs miniers, de l’exploration à la remise en état. À chacun de nos établissements, nous utilisons des technologies de pointe favorisant le recours à des méthodes d’extraction, de transformation et d’affinage sûres, efficaces et productives pour approvisionner nos clients en Chine, au Japon et aux États-Unis. 

La mine Oyu Tolgoi, dans la région du Gobi du Sud, en Mongolie, est l’un des gisements de cuivre et d’or les plus importants au monde. Une fois la mine souterraine achevée, il s’agira d’une des cinq plus grandes mines de cuivre au monde.

Notre mine Kennecott est un établissement minier intégré de classe mondiale produisant du cuivre, situé tout juste en périphérie de Salt Lake City, dans l’Utah, aux États-Unis. En 2019, Kennecott a fermé sa centrale au charbon de Magna, dans l’Utah, après 75 ans d’exploitation. Pour alimenter nos installations, nous achèterons à Rocky Mountain Power de l’énergie renouvelable, principalement sous la forme de ressources éoliennes et solaires. 

La fermeture de la centrale et l’achat d’énergie renouvelable permettront aux installations de Wasatch Front, appartenant à Kennecott, de réduire chaque année de plus d’un million de tonnes leurs émissions de dioxyde de carbone, soit une diminution annuelle de l’empreinte carbone de 65 %. Le programme d’énergie renouvelable est certifié Green-e Energy et respecte les normes d’environnement et de protection des consommateurs du Center for Resource Solutions. 

Aux États-Unis, le projet Resolution Copper a atteint un jalon important en 2019 avec la publication d’une version préliminaire de l’énoncé des incidences environnementales (EIE), ce qui nous permettra de poursuivre le développement de ce gisement de cuivre parmi les plus importants au monde.

Notre projet Winu, une mine de cuivre et d’or située en Australie-Occidentale, en est toujours aux stades préliminaires, mais les premiers résultats sont prometteurs. 

  • Copper ore
    Le cuivre accroît l’efficacité énergétique
    Le cuivre est le meilleur métal non précieux conducteur de chaleur et d’électricité au monde, ce qui signifie que les articles qui contiennent du cuivre tendent à fonctionner plus efficacement. Selon l’Association internationale du cuivre (ICA), le fait d’utiliser plus de cuivre dans les moteurs et les appareils peut réduire les émissions de dioxyde de carbone de 1,25 Gt par année, ce qui équivaut à retirer de la route un demi-milliard de voitures en circulation.
  • Solar panels
    Le cuivre aide les systèmes d’énergie renouvelable à mieux fonctionner
    Les systèmes d’énergie renouvelable – solaires, éoliens, hydroélectriques, etc. – dépendent du cuivre pour générer et transmettre l’énergie avec un maximum d’efficacité.  
  • Copper in electric cars
    Le cuivre est essentiel aux technologies automobiles plus vertes
    Le cuivre est le métal conducteur le plus utilisé dans les infrastructures électriques du monde entier; on s’en sert notamment dans l’électrification des transports. Par exemple, les véhicules électriques ont une teneur en cuivre de trois à quatre fois plus élevée que les véhicules traditionnels.
  • Copper wire
    Le cuivre est recyclable à l’infini
    Le cuivre est entièrement recyclable et on peut le réutiliser sans qu’il perde ses propriétés, notamment sa grande conductivité. Selon l’ICA, la majorité des quelque 550 millions de tonnes de cuivre produites depuis 1900 sont toujours en usage à ce jour. À notre établissement de Kennecott, aux États-Unis, nous offrons nos services de fusion à d’autres producteurs de concentré. Nous pouvons aussi utiliser nos installations pour récupérer le cuivre pur de rebuts recyclés, comme des vieux câbles. En fait, nous effectuons la fusion de rebuts recyclés depuis 2005, ce qui nous a permis de récupérer chaque année des quantités de cuivre pouvant atteindre 2,8 millions de tonnes – assez pour assurer le câblage électrique de 6 400 nouveaux foyers.
  • A surgeon operating
    Le cuivre peut prévenir les infections
    Le cuivre est un antimicrobien naturel et le fait d’utiliser des surfaces en cuivre dans les hôpitaux réduit la propagation des infections. Selon l’ICA, le cuivre permet d’éliminer presque toutes les bactéries et de garder les surfaces propres plus longtemps.

L’ingéniosité à l’œuvre

Tout au fond de notre mine de cuivre Bingham Canyon, en Utah, dans l’Ouest américain, un ensemble de véhicules téléguidés, incluant des drones, est utilisé pour assurer la sécurité des employés et ils permettent à l’entreprise de réaliser des économies. Le dernier membre en règle de l’équipe est un robot nommé Mark II, conçu et fabriqué par Matt Key, pilote de drone en chef, à l’aide d’une voiture cascadeuse en vente libre et d’une imprimante 3D. Grâce à l’ingéniosité de Matt, la construction de Mark II a coûté tout juste 10 000 $, soit une fraction des 100 000 $ qu’il aurait fallu débourser sur le marché pour se procurer un robot semblable.

Mark II circule dans des espaces exigus et sur des terrains accidentés pour évaluer les concentrations d’oxygène ou recueillir des échantillons de sols et d’eau. 

L’évaluation préalable des dangers par un robot comporte bien entendu des avantages sur le plan de la sécurité, mais cela permet également à l’entreprise d’économiser du temps et de l’argent. L’équipe travaille déjà à la conception de Mark III, le petit frère de Mark II.

Contact Copper

Copper Cathodes

Copper Concentrate

Sulfuric Acid

Precious Metals

Molybdenum