Diavik from the air

Diavik

Territoires du Nord-Ouest

Environ 200 kilomètres au sud du cercle polaire, au fond du lac de Gras, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Canada, on trouve des diamants parmi les plus beaux et les plus prisés du monde.

La mine de diamants Diavik, dont nous sommes les propriétaires et exploitants, comprend quatre cheminées diamantifères exploitées à ciel ouvert et sous terre. Nos superbes diamants blancs de qualité gemme sont produits conformément aux normes de sécurité et d’intégrité les plus élevées qui soient.

La vie, au Canada seulement

Innovation

Si la réussite de la conception, de la construction et de l’exploitation de la mine Diavik est à ce point remarquable, c’est en partie parce que l’établissement se trouve dans l’un des milieux les plus inhospitaliers au monde : la toundra subarctique, un environnement particulièrement sauvage, doté d’un écosystème parmi les plus délicats sur la planète. Nous nous sommes engagés à protéger la biodiversité de ce paysage unique.

Nos pratiques d’extraction, qui s’appuient sur l’innovation, des technologies d’ingénierie de classe mondiale et des partenariats avec les peuples autochtones, sont particulièrement respectueuses des règles d’éthique et ont une incidence minimale sur les terres, l’eau et la faune de la région. 

À titre d’exemple, nous avons conçu une technologie et des techniques d’ingénierie de classe mondiale pour retenir les eaux du lac de Gras (afin d’atteindre les cheminées diamantifères, tout au fond) de façon à réduire les perturbations au minimum.

C’est également dans un souci de réduire les incidences environnementales au minimum que nous avons construit un parc d’éoliennes primé qui produit une quantité importante d’énergie renouvelable pour les installations de Diavik. Il s’agit de l’une des plus grandes centrales énergétiques éoliennes-diesel au monde dans un site minier éloigné. Depuis son entrée en service en 2012, ce parc d’éoliennes a permis de réduire de plus de 38 millions de litres la consommation de carburant diesel à Diavik, et d’abaisser les émissions globales de gaz à effet de serre de 105 000 tonnes (2012-2021).

Toutes les mines ont un cycle de vie limité et la fermeture de Diavik a été planifiée dès le départ. Les installations sur le site ont été conçues pour être démantelées. Une fois l’exploitation terminée, la digue sera retirée et les eaux inonderont de nouveau la mine à ciel ouvert.

Embankment at Lac de Gras

Toutes les mines ont un cycle de vie limité et la fermeture de Diavik a été planifiée dès le départ. Les installations sur le site ont été conçues pour être démantelées sans laisser de traces. Une fois l’exploitation terminée, la digue sera retirée et les eaux du lac inonderont de nouveau la mine à ciel ouvert.

Croissance

En 2018, nous avons inauguré une quatrième cheminée diamantifère, appelée A21, à la mine de diamants Diavik. Elle fournit une importance source additionnelle de minerai comme fosse à ciel ouvert, et des possibilités d’exploitation souterraine sont à l’étude.

  • Wind turbine
    Compensation des émissions
    C’est également dans un souci de réduire les incidences environnementales au minimum que nous avons construit un parc d’éoliennes primé qui produit suffisamment d’énergie renouvelable pour alimenter la mine souterraine Diavik. Il s’agit de l’une des plus grandes centrales énergétiques éoliennes-diesel au monde dans un site minier éloigné. Depuis son entrée en service en 2012, ce parc d’éoliennes a permis de réduire de plus de 38 millions de litres la consommation de carburant diesel à Diavik, et d’abaisser les émissions globales de gaz à effet de serre de 105 000 tonnes.
  • Diavik from the air in winter
    Planification de la fermeture
    Toutes les mines ont un cycle de vie limité et la fermeture de Diavik a été planifiée dès le départ. Les installations sur le site ont été conçues pour être démantelées sans laisser de traces. Une fois l’exploitation terminée, la digue sera retirée et les eaux du lac inonderont de nouveau la mine à ciel ouvert. 

Communiqués de presse

16 décembre 2021

First female president appointed for Diavik Diamond Mine

YELLOWKNIFE, Canada – Rio Tinto has appointed Angela Bigg president and chief operating officer of the Diavik Diamond Mine. Angela, previously general manager, Operations at Diavik, will be the first female to lead the mine and its 1,100 employees. Angela joined the Diavik team in November of 2017 as vice president, Finance. She began her career with Rio Tinto in 2005 and has worked in Mozambique,

En Savoir Plus

18 novembre 2021

Rio Tinto becomes sole owner of Diavik Diamond Mine

MONTREAL--(BUSINESS WIRE)-- Rio Tinto has become the sole owner of Diavik Diamond Mine in the Northwest Territories of Canada, continuing its leading role in the Canadian diamond industry. A transaction has been completed for Rio Tinto’s acquisition of the 40 per cent share held by Dominion Diamond Mines in Diavik, following the Court of Queen’s Bench of Alberta’s approval. With production a

En Savoir Plus

24 septembre 2020

Rio Tinto and the NWT Chamber of Commerce support economic recovery through small business grants

Montreal - Rio Tinto is supporting the NWT Chamber of Commerce in creating a program to help local businesses comply with public health restrictions and reopen safely. The company is contributing C$50,000 to this program. Ranging between C$500 to C$1,000, the Reopening Safely Grant is offered to Northwest Territories businesses to facilitate the purchase of Personal Protective Equipment (PPE) nece

En Savoir Plus

Contact Diavik

Diavik from the air in winter
Diavik from the air in winter

Diavik

PO Box 2498 Stn Main
#300 Northwest Tower
5201 50th Ave
Yellowknife NT X1A 2P8, Canada

T: +1 867 669 6500
(outside office hours: ext 5903)